CREATE ACCOUNT
FORGOT YOUR DETAILS?

Les Casiers solidaires, fraternité et bienveillance dans la ville de Montreuil

par / mardi, 16 octobre 2018 / Publié dans Actions sociales, Actualités

Les Casiers Solidaires arrivent en France

Les premiers casiers solidaires en France ont été inaugurés à Ville de Montreuil en Seine-Saint-Denis, le Département ce lundi matin. L'objectif poursuivi par Emmaüs Alternatives est de permettre aux personnes sans-abri de ranger leurs affaires dans un endroit sécurisé. Reportage :

Publiée par ViàGrandParis TV – chaîne 34 TNT sur Lundi 15 octobre 2018

Lundi 15 octobre 2018
Inauguration des premiers Casiers Solidaires en France
Emmaüs alternatives et la Ville de Montreuil (93) s’engagent pour une ville hospitalière envers les personnes vivant dans la rue en partenariat avec la Ville de Montreuil (93) et l’association portugaise ACA et pour la première fois en France, Emmaüs Alternatives met en place à compter du 15 octobre 2018, à Montreuil, place de la Croix de Chavaux (côté rue de Vincennes), 12 Casiers Solidaires (*) à destination des personnes sans-abris.
Implantés dans l’espace public, ces casiers design sont accessibles 24h sur 24, à l’aide d’une clef. Ils répondent à un des besoins essentiels des personnes SDF : pouvoir mettre à l’abri leurs affaires dans un endroit sécurisé.
Le contrat passé avec chaque personne comprend un accompagnement social hebdomadaire visant une réinsertion durable.

A partir du 15 octobre, 12 personnes SDF vivant à Montreuil, pourront bénéficier d’un casier solidaire et de l’accompagnement social associé.
Les casiers sont implantés rue de Vincennes dans la continuité de la place de la Croix de Chavaux. Loin de fixer les personnes dans la rue, ce projet est un nouvel outil de réinsertion ciblant les personnes les plus exclues. En effet, si les Casiers Solidaires visent à répondre à besoin concret fondamental, le travail
d’accompagnement social, le lien social qui se créent autour de l’accès au casier sont essentiels pour construire un chemin qui sorte, progressivement et par étape, les personnes de la rue.
En juillet 2017, Emmaüs Alternatives a signé un accord de partenariat avec l’association portugaise ACA (créatrice des casiers) afin de déployer les casiers solidaires en France.

« Nous avons été impressionnés par la simplicité de ce projet et par son impact positif immédiat sur la vie des personnes qui vivent dans la rue. Sur le plan symbolique, c’est aussi un projet qui donne une vraie place aux personnes SDF dans l’espace public : c’est un projet militant. Et puis les casiers sont beaux ! C’est aussi une dimension importante du projet : le design est rarement associé à ce type de publics… » Catherine DI MARIA, directrice générale d’Emmaüs Alternatives. A l’issue d’une recherche de financement fructueuse (Fondation Abbé Pierre, Fondation SFR et Emmaüs France financent le projet), Emmaüs Alternatives a approché la Ville de Montreuil afin de déployer les premiers casiers Solidaires dans sa commune d’implantation. Partenaire engagé, la Ville de Montreuil a participé au choix du site d’implantation des casiers et facilité l’ensemble des démarches nécessaires.
« Montreuil est fière d’accueillir, pour la première fois en France, ces casiers solidaires à destination de personnes sans-abris » souligne Patrice Bessac, le Maire de Montreuil qui ajoute « Ce projet vient compléter les nombreuses actions de solidarité déjà menées par Montreuil en étroite collaboration avec les associations présentes sur le terrain aux côtés des plus démunis. Je suis convaincu que les communes sont des lieux où doit et peut s’exprimer la solidarité créative, ces casiers solidaires en sont la preuve concrète. »
(*) : Des casiers ayant fait l’objet d’un travail de design et dont l’accès est assujetti l’acceptation d’un accompagnement
social par un professionnel formé à la méthode développée par l’association ACA.

Alors que le Mouvement Emmaüs et de nombreux autres acteurs de la société civile dénoncent le développement du mobilier urbain anti-SDF et toutes les mesures visant à rendre ces personnes invisibles, les Casiers Solidaires s’inscrivent dans un mouvement visant à rendre l’espace public bienveillant et fraternel envers ces publics en grande exclusion.
Le projet des Casiers Solidaires est né en 2015, à Lisbonne, des conversations que les bénévoles d’ACA ont engagées avec des personnes vivant dans la rue. Le constat était dressé que ces personnes qui livrent une lutte quotidienne pour ne pas se faire voler leur argent, leurs papiers, leurs vêtements mais aussi des objets
ayant une valeur sentimentale ont besoin d’un endroit sécurisé pour stocker leurs affaires. Après un long travail de conception avec une entreprise locale, les premiers casiers solidaires sont implantés à Lisbonne en 2015. En 2018, 60 casiers sont proposés à des personnes SDF qui acceptent la signature d’un contrat fixant un rendez-vous hebdomadaire obligatoire avec un travailleur social. Les résultats sont impressionnants : plus des 2/3 des personnes ayant quitté le dispositif ont pu sortir de la rue pour retrouver emploi, logement, centre de désintoxication ou communauté d’insertion.
Leurs affaires étant en sécurité, les personnes bénéficiant d’un casier redeviennent mobiles. Le casier les soustrait de situations de violences (vols) et l’accompagnement social, au plus près de leur lieu de vie, construit peu à peu des perspectives. Pour plus d’efficacité, le travailleur social qui suivra les personnes
bénéficiant des casiers sera équipé d’un ordinateur portable et d’une connexion internet mobile, d’une imprimante et d’un scanner ultraléger lui permettant de mener un suivi social dans la rue ou dans des cafés à proximité des casiers.
L’expérience portugaise démontre que l’accès au casier a un impact immédiat sur la vie des personnes. Les témoignages des usagers de Lisbonne parlent d’eux-mêmes :
« J’avais un problème sur la tête qui pesait 100 kg ; maintenant, il pèse 40 kg »
« J’aime tout dans le projet mais le casier principalement. Quand je l’ouvre, c’est comme si j’avais une
maison.».
« Ce que j’aime le plus, c’est l’accompagnement de l’équipe, leur attention et leur dévouement »
« Les casiers, ce n’est pas la Vie mais c’est 70% d’une vie »
« Vous ne pouvez pas dormir dans un casier mais c’est comme une maison »

A propos d’Emmaüs Alternatives : www.emmaus-alternatives.fr

Créée en 1991, l’association Emmaüs Alternatives, basée à Montreuil, accompagne les publics vivant dans la rue ou
très éloignés du marché du travail au travers de deux axes d’intervention :
 L’accès aux droits (domiciliation / aide alimentaire / hébergement / accompagnement social)
 L’accès à l’emploi (chantier d’insertion (réemploi de textiles et d’objets) et accompagnement socioprofessionnel)

Contact Presse Emmaüs Alternatives :
Catherine DI MARIA, Directrice Générale : 07 86 11 92 83 / cdimaria@emmaus-alternatives.fr
Marie-Hélène LE NEDIC, Directrice du Pôle Action Sociale et Hébergement : 06 80 99 53 53 / mh.lenedic@emmausalternatives.
fr
Contact Presse Ville de Montreuil :
Barbara Lux, attachée de presse du Maire Patrice Bessac / 06.80.51.66.26 / barbara.lux@montreuil.fr
Jean Tilloy, attaché de presse de la Ville de Montreuil / 06.63.12.85.10 / 06.30.71.80.07 / 01.48.70.60.38 /
jean.tilloy@montreuil.fr

(*) : Des casiers ayant fait l’objet d’un travail de design et dont l’accès est assujetti l’acceptation d’un accompagnement
social par un professionnel formé à la méthode développée par l’association ACA

Haut